Gravé dans le sable / Michel Bussi (2007)

bussi sable.jpg

Eh bien voilà, j’ai lu mon deuxième roman de Michel Bussi, et premier roman de l’auteur (paru en 2007 à l’époque sous le titre Omaha Crimes) ! Après mon coup de cœur pour Nymphéas noirs, qui m’avait estomaqué par sa qualité de page-turner, je me suis de nouveau trouvée projetée dans le monde sans pitié de Bussi, sans pitié pour son lecteur s’entend 🙂

Nous sommes en 1944 et le Débarquement va avoir lieu dans quelques jours. Les rangers du 9e corps se voient confiés la mission de faire sauter le mur qui bloque leur action sur une plage clé de Normandie. Bien évidemment, les premiers qui débarqueront seront sûrs de mourir … Alors les soldats décident d’organiser un tirage au sort. Lucky est, comme toujours, chanceux et tire le numéro 144. Moins chanceux, le trouillard Oscar tire le numéro 4. Quelques mois plus tard, Alice, fiancée à Lucky, se rend en Normandie parce qu’elle n’accepte pas que ce dernier soit mort le jour du Débarquement comme l’armée lui a annoncé. Elle ne peut pourtant que constater cette vérité. Vingt ans plus tard, à l’occasion d’une commémoration, elle rencontre d’autres soldats et elle découvre par hasard l’existence de ce tirage au sort et d’un marché, conclu par Lucky : il a accepté d’échanger sa place contre Oscar, en échange de 1,44 millions de dollars, 10 000 dollars par place d’écart. Alice décide alors de venger la mort stupide de l’homme qu’elle a aimé. 

Au fil des pages, Michel Bussi nous transporte en 1944, en 1964, dans les années 80 … Les fils se nouent et se dénouent au fur et à mesure que le puzzle se recompose pour Alice, qui a embauché pour l’occasion un détective privé très sympathique. Mais le duo va vite s’apercevoir que quelqu’un a intérêt à ce que la vérité n’éclate pas.

Un roman haletant, entre Etats-Unis et Normandie, au cœur de secrets et de malversations. Et comme d’habitude, alors qu’on ne s’y attend pas, un double twist qui m’a laissé estomaquée. Bien sûr il y a quelques facilités, mais on les accepte avec plaisir, tant on a envie que ça se termine bien … ce qui n’est pas gagné d’avance ! Au final, avec sa plume alerte, plutôt bien trempée, des personnages attachants et une intrigue plus que bien ficelée, j’ai encore été séduite, et je ne peux que vous le conseiller !

2 commentaires

  1. Un auteur que je ne connais pas, mais qui vient de rejoindre ma PAL (c’était pour le Blogoclub, mais il attend toujours…). J’ai vu hier qu’il présidait le Printemps du livre de Montaigu, en Vendée… peut-être irai-je à sa rencontre…

  2. Je n’ai lu qu’un avion sans elle de cet auteur et j’avais ete decue. J’y avais trouve pas mal de longueur alors que tout le monde s’extasiait dessus. Mais je veux bien lui redonner une chance et cette histoire devrait me plaire!

N'hésitez pas à laisser un p'tit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.