L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes / Karine Lambert (2014)

immeubleA Paris, il existe un immeuble d’un genre particulier …

Si le titre laisse peu de place à l’imaginaire, la description de cet immeuble que fait Karine Lambert n’en est pas moins croustillante ! 5 femmes ont ainsi volontairement renoncé aux hommes, pour diverses raisons : trahisons, décès, oubli. Les hommes les ont déçues, abandonnées, elles les mettent donc de côté pour vivre une vie de camaraderie, sans douleur ni passion. Mais comme on peut s’y attendre, aucune décision n’est irrévocable … Leur destin va basculer le jour où une jeune fille sous-loue un appartement dans cet immeuble. Une jeune qui, elle, n’a pas renoncé ..Petit roman dont je n’attendais pas grand chose, à part une lecture facile et quelques sourires en coin tout au long de ma découverte :  je n’ai pas été déçue dans cette non-attente. Les personnages sont à la limite de la caricature et l’histoire est tellement attendue qu’elle est digne d’une comédie américaine, à l’eau de rose, saupoudrée de guimauve. Côté écriture, le style est inexistant et  la narration se construit autour d’une polyphonie des récits qui n’a rien d’original. Alors certes il y a de beaux moments où les larmes devraient nous venir, le roman nous dit plein de choses sur la vie, sur l’amour. De la chick-lit qui fait croire qu’on vit dans un roman et qu’on rencontrera forcément l’homme parfait à un moment ou à un autre, si on le décide. Les mêmes niaiseries qu’on retrouve dans tous les livres de ce style et que je déteste de plus en plus, le style « feel good », sans aucune profondeur ni réflexion. Un roman pour les « filles », sous-entendu qui lisent mais pas trop, pendant que les hommes lisent des essais ou des thrillers, bien plus consistants. Un roman calibré pour ne pas trop réfléchir, ne pas trop se prendre la tête, qu’on peut lire sur la plage …

Le genre de « littérature » que je lisais un peu au début mais qui nous submerge tellement dans les librairies aujourd’hui que c’en est écœurant. D’autant plus que comme ça fonctionne, tout le monde se dit qu’il va pouvoir écrire aussi ce genre de choses. Résultat on prend les femmes pour des débiles (d’autant que je déteste la « littérature de genre » par ce qu’elle contient comme clichés et stéréotypes sur l’être humain) et elles se laissent avoir par la promotion de maisons d’édition qui affirment publier des romans qui leur ressemblent … Mais la littérature n’est pas là pour nous ressembler ! Elle est là pour nous faire réfléchir pas pour nous donner des recettes toutes faites sur comment mener notre vie. Elle est aussi là pour nous divertir, mais intelligemment. Il faut résister à la facilité, résister à tous ceux qui nous conseillent des lectures « reposantes », « qui font du bien », bref nous reprendre en main.

Et si vous voulez lire de la « littérature féminine », lisez plutôt George Sand ! 🙂

8 commentaires

  1. Il suffit de lire le titre, la 4ième de couverture et de voir la couverture pour voir quel genre de livres c’est. C’est clairement un roman qui ne demande pas trop de réflexions, qui fait « passer le temps ». je fais l’impasse maintenant sur ces genres de livres, il faut vraiment que le résumé me plaise et encore, je ne les achètes pas.

    Après je suis de l’avis qu’il vaut mieux lire ce genre de romans que rien du tout et passer son temps sur son téléphone ou devant la télévision. Si cela peut plaire (et apparemment, c’est le cas), pourquoi pas…

    1. Je sais qu’on est pas d’accord sur ce point, je préfère encore que les gens regardent Arte qu’ils lisent ce genre de chose … on ne peut pas mettre toute la TV dans le même panier, ni tous les livres … Un bon reportage sera toujours préférable à du Musso pour moi.

  2. Je connais ce titre et je pensais me laisser tenter, parce que des histoires légères bien écrites ça fait du bien de temps en temps. Mais si c’est caricatural et en plus sans style, autant laisser tomber. Merci de m’avoir prévenue ^^

  3. J’ai vu passer ce titre, j’ai décliné une proposition de partenariat car je craignais justement les travers que tu pointes… Et j’ai suffisamment de bons livres à lire pour ne pas avoir envie encore une fois d’avoir l’impression de lire une histoire réécrite pour la enième fois !

N'hésitez pas à laisser un p'tit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.