Quand je soutiens l’ABF contre la censure en bibliothèque …

ABF

Parce que ce blog est un espace personnel où j’exprime ce que je ressens (et pas seulement à propos de livres), parce que je suis bibliothécaire, parce que cela m’a choqué et que ça nous concerne tous, je relaye une réponse de l’Association des Bibliothécaires de France suite aux demandes de retrait de certains livres de nos collections, dont le célèbre Tous à poil, un livre de Claire Franek et Marc Daniau d’une quarantaine de pages, paru en 2011.

poil

Ces derniers jours, quelques sites web ont mené des appels au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales, dont la liste est également dressée. Les ouvrages incriminés sont ceux d’une bibliographie proposée par le syndicat SNUipp-FSU de 79 livres de jeunesse pour l’égalité et concernent essentiellement l’égalité femme-homme et l’homosexualité.
Nous, Association des Bibliothécaires de France, tenons à exprimer notre désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes. Nous espérons bien au contraire que la liste des bibliothèques ayant procédé à ces acquisitions s’allongera car c’est le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires que de proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent.

Nous saluons donc les bibliothécaires qui, en achetant livres et autres documents, sont fidèles à la vocation des bibliothèques, telle qu’inscrite dans le Manifeste de l’Unesco, à proposer « des collections reflétant les tendances contemporaines et l’évolution de la société ». Comme l’affirme le code de déontologie de l’Association des Bibliothécaires de France, le bibliothécaire s’engage, en effet, à favoriser la réflexion de chacun et chacune par la constitution de collections répondant à des critères d’objectivité, d’impartialité, de pluralité d’opinion, à ne pratiquer aucune censure, et à offrir aux usagers l’ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics et de l’actualité.

Nous saluons également les élus et les élues qui ont à cœur, dans leurs projets politiques, de faire de leurs territoires des lieux où chacun et chacune trouve à s’exprimer, à se construire et à se penser comme citoyen dans sa diversité et qui reconnaissent aux bibliothèques leur rôle dans la réussite de cette mission.

Nous saluons enfin le public des bibliothèques, enfants, adolescents ou adultes qui par leurs demandes variées, nous donnent l’opportunité de construire une offre pluraliste de ressources et de services. Par là même, ils accompagnent l’action des bibliothécaires en faveur de l’égalité.

Qu’on se le tienne pour dit … Freedom in libraries !

3 commentaires

  1. Grand merci pour le relais indispensable ! à relayer également l’article « La Tribune » dans Livres Hebdo du 14 février, où Sylvie Garcia, éditrice aux éditions du Rouergue remercie Monsieur Copé, président de l’UMp, « d’avoir désigné à la vindicte un album pour enfants..car il révèle au grand jour le combat, plus souterrain, mené en ce moment contre la littérature jeunesse, dans un contexte politique inquiétant….. »
    à lire et à relayer dans nos bibliothèques « libres » !

  2. Entièrement d’accord avec ce billet ! C’est de la folie furieuse ce qui se passe en ce moment à mon avis :-/ Je n’en reviens pas qu’on en arrive là. Mais tu as raison, il faut se défendre ! Merci pour ce post 🙂

N'hésitez pas à laisser un p'tit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.