Expérience Liseuse électronique : Bilan

Enfin, voici l’article que vous attendez tous avec impatience : mon bilan sur le prêt de la liseuse Cybook en partenariat avec Bookeen, et les éditions Numeriklivres !

Au final, après 15 jours en compagnie de ce petit appareil, que puis-je dire ?

Ce que j’en ai fait

Au départ, j’ai eu un peu peur de la prendre dans les transports, de peur de me la faire prendre. Je ne l’ai donc utilisé que chez moi. Puis ces derniers jours j’ai sauté le pas, je l’ai rechargée à fonds et je suis partie à l’aventure ! J’ai eu le temps de lire En un point donné, le dernier roman de Marc Lepape, publié uniquement sur Internet, un petit roman, Mahini de Christine Machureau, et un essai de Lorenzo Soccavo, De la bibliothèque à la bibliosphère. Je chroniquerai bientôt ces trois lectures, très différentes mais qui m’ont beaucoup intéressée.

Ce qui m’a séduite

- Le poids : plus légère qu’un livre de poche et très fine, elle est facilement transportable. De plus, c’est un objet élégant.

- Le nombre de livres disponibles : impossible de tomber en panne de lectures ! Le temps d’épuiser tous les classiques de la littérature …

- La découverte d’auteurs 100% numériques comme Christine Machureau dont l’écriture m’a charmée.

- L’écran : je me suis finalement adaptée, et je n’ai rien à redire sur le confort de lecture.

Ce qui m’a rebuté

- La forme : c’est un peu perturbant de ne lire que sur une seule page

- Le tactile : l’écran a peu de réactivité, il faut s’y prendre quelques secondes à l’avance pour tourner les pages si l’on ne veut pas interrompre la lecture. J’ai fini par n’utiliser que les boutons.

- Les outils : Les annotations sont trop longues à atteindre, il faudrait un bouton de raccourci car on finit par se lasser

- L’esprit : j’ai commencé au moins 6 livres et je n’en ai fini que 3 … on saute d’un livre à l’autre mais en réalité on ne se concentre pas vraiment sur un seul. Et j’aime échanger des livres, en acheter pour d’autres … je me vois mal tendre une clé USB et dire à un ami, tiens c’est ton cadeau de Noël ..

 

Au bout de deux semaines, j’ai quand même réussi à l’apprivoiser, je la connaissais mieux, j’allais un petit peu plus vite dans les menus, ce qui était tout de même plus agréable. Car pour moi le principe de la lecture ne va avec l’idée de se prendre la tête avec un appareil électronique de plus.

Cependant, je ne me sens pas encore capable de franchir le cap. J’aime encore trop le livre papier : ce week-end, j’ai échangé 5 livres avec une amie, qui m’en a prêté 8 à son tour; je suis allée faire une razzia chez un bouquiniste et je suis ressortie avec une pile de livres que je n’avais pas prévu d’acheter; je me suis rendue dans une bibliothèque et j’ai découvert des auteurs comme ça, parce que la couverture me plaisait ou juste le "feeling" du bon livre … J’ai déjà trop envie de lire tout ce qui me tombe sur la main, l’idée de pouvoir les acheter en 5 secondes m’effraye, et je me dis que comme pour la musique, je vais en avoir des centaines et je ne les lirai jamais … Alors qu’à chaque fois que j’emprunte ou que j’achète un livre je réfléchis mûrement (enfin j’essaye), le geste est le même. Mais l’achat du livre physique a un poids symbolique très fort pour moi, auquel je suis attachée.

Vous trouverez peut-être que ce sont des idées romantiques, que ce qui compte c’est le contenu et pas tout ce qu’il y a autour. Peut-être pour vous, mais pour moi, ce qui entoure le livre, mes petits rituels, le partage, les choix, tout cela est important car c’est ma manière de vivre. Et je ne peux pas y renoncer pour le moment.

Peut-être qu’un jour les liseuses électroniques me séduiront; Il est vrai qu’à plusieurs reprises (surtout quand j’ai ramené mes 15 nouveaux bouquins sur mon dos, je me suis dit) : ah que j’aimerai avoir une liseuse ! mais quand je rentre chez moi, que je les hume, que je leur imprime mon ex-libris et que je les pose sur la pile correspondante, je suis juste heureuse comme ça … A suivre …

About these ads

15 réponses à “Expérience Liseuse électronique : Bilan

  1. je reste encore dubitative sur les liseuses, et ce que tu en dis ne me rassure pas vraiment ! j’ai peur moi aussi de sauter d’un livre à l’autre sans en lire vraiment ! et le fait de pouvoir télécharger tous les classiques tombés dans le domaine public donc gratuit me donne la frousse ;) ! j’attends donc peut-être quand les prix auront baissés ou que les liseuses se seront encore un peu plus perfectionnées !

  2. Je comprends tout a fait tes sentiments de grandes romantiques ;). Depui quelques temps je mixe les 2 types de lecture et je dois avouer que je prend plaisir a retrouver les livres de poche qui salissent les mains :)
    Je comprend tout a fait que tu n’aies pas envie de sauter le pas maintenant et que tu continue de lire exclusivement sur papier ! Contrairement a d’autres qui rejettent totalement le numérique parce qu’ils ont lu un pdf sur un ordinateur ou ont passé 10 minutes dans le rayon liseuse de la FNAC, toi au moins tu as pris le temps d’essayer, de te faire un avis, de découvrir et d’avoir ta propre opinion et je trouve ça très bien !

    Juste concernant le commentaire de Georges et ton avis, même si j’ai 70 livres dans la liseuse, je n’en lis qu’un et un seul a la fois !

    • Oui je me sens un peu plus légitime maintenant, et très contente d’avoir essayé pendant quelques semaines. Évidemment certains de mes arguments dépendant du modèle en lui-même, ils vont sûrement être battus en brèche … mais à l’occasion je jetterai un coup d’oeil sur d’autres modèles pour guetter les évolutions !

  3. J’ai un kindle depuis 1 an et je ne peux plus m’en passer mais j’achète encore des livres papier.
    Je l’utilise pour lire en anglais (le dico automatique, un vrai bonheur, tu mets le curseur devant le mot et t’as la définition) et pour lire des classiques.

    Récupérer les citations surlignées au fil de la lecture facilite l’écriture des revues de livres.
    J’utilise aussi beaucoup la fonctionalité de conversion des fichiers pdf en format Kindle. Ca rend accessible tout le catalogue de classiques français qui ne sont pas dispo en format kindle sur le net.

    • C’est un bon compromis d’utilisation en effet ! C’est sûr que le dictionnaire intégré c’est un très bonne idée …

      C’est vrai qu’au niveau des annotations, je préfère encore mettre des post-it un peu partout qui permet de les repérer facilement ! :)

  4. Merci pour cet article bien complet. Je suis en pleine hésitation sur l’achat d’un kindle, j’ai fait la demande pour que l’on me prêt aussi une liseuse et je verrais alors, mais pour le moment je ressens la même chose que toi, sans même avoir essayé !

  5. Je dispose aussi d’une liseuse depuis un peu moins d’un an maintenant et je peux te dire que ça a changé ma vie !! Ce n’est pas que j’ai arrêté les livres papier, loin de là mes étagères ont encore débordé cette année (et j’ai une dizaine de cartons qui sont remplis de livres et de bd… en un peu moins de 2 ans) mais j’ai encore plus lu cette année… c’est tellement facile de sortir sa liseuse de la poche (vive les grandes poches des vestes d’hiver) ou de son sac, de le tenir d’une main dans les transports et d’arrêter à la dernière seconde, tellement simple d’y mettre toute sa vie (cours, livre sur drupal ^_^, livres VO, classiques, fanfictions… et quelques neufs (sans DRM !!! ) pris chez des auteurs 100% numérique ou non.
    Bon, j’avoue, j’aurai peut être un peu moins lu si je n’avais pas eu autant de livre d’un de mes auteur préféré (Dumas) sur ma liseuse… en partie parce que j’ai toujours autant de mal à choisir un livre sans l’avoir feuilleté (et les extrait que je veux, pas un extrait choisit par l’auteur/éditeur), sans avoir demandé leur avis au libraire auquel je fais confiance ou sans me dire que je peux toujours le revendre s’il ne me plait pas et que ça excuse le prix exorbitant du livre (bon je ne les revends quand même quasi jamais, mais c’est pour l’idée^^).

    Bon, et en plus, vu que là je suis un peu sans appart fixe, je prèfère me trimballer ma liseuse que mes 3-4 bouquins habituels (comment ça on vient de me dire que j’en ai déjà plus que ça dans le sac… arghhh…quelle idée de tomber sur des librairies sympas…)

  6. Voilà un article que j’attends depuis un certain temps ! Tu en parles très bien et je me retrouve dans tes addictions au livre papier ;) La liseuse m’inquiète un peu mais pour Marc Lepape par exemple que je vais lire tous les jours sur son blog, ce serait un bon compromis ! Je crois que les post-it me manqueraient ! :) Et le marque-pages…

  7. Ping : A mon tour d’expérimenter la liseuse « « Delphine's Books & more Delphine's Books & more·

  8. Je viens de m’en acheter une et de publier un petit article dessus sur mon blog. A vrai dire, loin d’être un coup de coeur, ce n’est pas une déception.

    Je pense m’en faire une bibliothèque de Classiques, plus que d’en faire le véritable ami de mes découvertes de livres contemporains.

  9. Ping : Liseuse : mes premiers pas | ~ Delphine's Books & more ~·

N'hésitez pas à laisser un p'tit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s